Une béninoise à Kinshasa

Moi, tout ce que je connaissais de Kinshasa ou de la RDC, avant d’y mettre les pieds, c’était sa diaspora, en France et en Belgique, qui ne retranscrit pas souvent une image fidèle et positive, en alimentant parfois une réputation peu flatteuse ; mais également quelques congolais (kinois) qui savent sortir du lot, pour ne citer que ma chère amie Falone SHIMBA, fondatrice de l’espace de co-working KAZI HOUSE.

Mais il fallait absolument que je vienne découvrir par moi-même ce que cette fameuse ville avait à offrir et poser cette fameuse question : Quels sont les bons côtés de Kinshasa ou de la RDC ?

À chacun sa route… chacun son chemin…À chacun son Afrique.

Alors j’en reviens au simple fait, et même si ça me déchire le coeur de le dire, que le destin de tous les africains n’est pas forcément en Afrique. En réalité, l’Afrique est présente sur les 4 coins du globe. Je m’explique. Même si nous avons besoin de compétences africaines pour construire l’Afrique de demain, il serait égoïste d’en vouloir à quelqu’un dont les aspirations ou les opportunités sont parfois ailleurs. Et parce que certains auront adopté l’Afrique comme leur terre d’accueil et qu’ils y vouent un attachement inaliénable:

L’AFRIQUE DE DEMAIN SE CONSTRUIRA AVEC TOUS CEUX QUI LUI VOUERONT UN ATTACHEMENT FORT QUELQUE SOIT LEUR COULEUR DE PEAU

Un homme, même en sachant qui il est, ne se construit qu’avec son propre vécu et évolue avec les opportunités qui lui sont offertes.