Réussir son projet d’entrepreneuriat en Afrique

OUI, VOUS AVEZ BIEN LU !

VOUS NE RÊVEZ PAS !

CE N’EST PAS UN POISSON D’AVRIL !

JE VAIS VRAIMENT VOUS RÉVÉLER COMMENT, ET PAS A PAS, RÉUSSIR VOTRE PROJET D’ENTREPRENDRE EN AFRIQUE.

CET ARTICLE SERA CERTAINEMENT UN PEU PLUS LONG QUE LES PRÉCÉDENTS ! ALORS ASSEYEZ-VOUS ET PRENEZ DES NOTES ! JE VOUS GARANTIE QUE VOUS EN AUREZ POUR VOTRE TEMPS !

take_note_logo

Que vous soyez africain ou non, il vous faut quand même être africain de cœur. Car, ce message s’adresse essentiellement à ceux qui croient dur comme fer à la potentialité de l’Afrique et qui ressentent l’envie inéluctable d’y investir et de s’y installer.

Vous le savez bien ?! L’Afrique grouille d’opportunités, aussi intéressantes les unes que les autres, car le besoin est là et que beaucoup de choses restent à faire pour que ce continent soit, au même titre que les « soit-disantes » grandes puissances, une entité indépendante et autonome. Notre souhait à tous, me direz-vous ? En tout, c’est certain, l’avenir de l’Afrique se dessine et laisse présager de merveilleuses surprises. Le Nigéria a pris la tête en intégrant le G20, et bientôt beaucoup d’autres états africains suivront, sans aucun doute.

L’Afrique est un vaste empire, avec une multitude de peuples aussi différents les uns des autres ! Quelque soit la façon de vivre, la façon de penser, une façon de consommer, tout nous différent, même d’un pays voisin à un autre.

DES NOTIONS DE MARKETING, DE MANAGEMENT, D’ENTREPRENEURIAT, DE GESTION DE PROJET… VOUS N’EN AVEZ PAS ? C’EST TROP COMPLIQUE POUR VOUS ?

NE PANIQUEZ PAS ! IL EST POSSIBLE DE VOUS FAIRE AIDER.

Alors calmez-vous ! Je sais que vous brûlez d’impatience de tout savoir, mais soyez sûrs, je vous dirais TOUT !! Parce que je l’ai expérimenté, d’autres avant moi l’ont fait et ÇA MARCHE !

lets-go__nq5bkd

LA PHASE D’ETUDE DE VOTRE PROJET

1. Apprenez à connaître l’Afrique !

Il ne suffit pas de prendre quelques jours de vacances et d’atterrir chez la famille, chez un ami ou même à l’hôtel, pour prétendre ensuite connaître le pays dans lequel vous arrivez.

L’Afrique sur internet, dans les bouquins, racontée par les amis ou connaissances, ou qu’on a laissé à 18 ans, à l’adolescence ou il y a au moins 5 ans, n’est jamais la même que lorsque vous y êtes vous-même. Pas seulement parce que beaucoup de choses auront changés ou que certaines perceptions seront totalement différentes de ce que vous vous serez imaginés, mais simplement parce qu’entre hier et aujourd’hui, vous ne pourrez la voir vraiment qu’à travers votre unique et propre expérience du terrain.

Alors évitez de faire l’erreur de penser tout connaître de votre pays ou du continent, parce que vous vous dites : c’est chez moi!!

Lorsqu’on décide d’entreprendre, il faut correctement évaluer le marché et donc procéder à une immersion complète, même s’il s’agit d’un environnement familier. Et ce, pendant au moins 2 à 3 mois intensifs. Surtout si vous souhaitez entreprendre ailleurs que dans votre pays natal, et pouvoir sondez d’autres pays, que ce soit en Afrique de l’Ouest, Centrale ou même en Afrique du Nord.

2. Définissez vos objectifs et TENEZ BONS !

Attendez-vous à ce qu’on essaye de vous décourager. Mais si vous savez exactement où vous allez et ce que vous recherchez, vous saurez prendre le bon et le mauvais et en faire de toute façon quelque chose de positif.

Vous vous êtes souvent demandés : Quel était le business le plus rentable avant de vous demander ce que vous aimeriez initier comme projet sur le continent?

Eh oui ! Encore beaucoup croient que l’Afrique c’est cette poule aux œufs d’or, capable de vous rendre riche parce qu’il y a de la demande, mais aussi parce que le coût peut être minimisé et donc que les affaires produisent de plus gros bénéfices. Ce qui se comprend totalement, étant donné qu’en tant investisseur vous souhaitiez rentabiliser rapidement.

C’EST VRAI! Mais PAS pour tout le monde!

Parce que vous pensez bien qu’il faille garder, pour ceux dont l’intérêt est en jeu, cette poule aux œufs d’or aussi jalousement que possible. Alors, si vous souhaitez aborder cette approche du pari gagnant, je vous invite à être tout de même très méthodique et à ne pas vous jeter, dès la première occasion alléchante, parce que si vous ne le savez pas : l’Afrique attire autant d’investisseurs que d’escrocs.

etude-de-marche23. Prenez le temps d’évaluer le marché africain, ses potentialités et ses besoins.

Pour obtenir des données fiables sur le marché, il vous faudra consacrer un petit budget qui vous permette d’accéder à des données, résultant d’enquêtes initiées par des bureaux de Marketing. C’est le meilleur conseil que je puisse vous donner. Car détrompez vous, Internet et ni le peu que savent vos connaissances ne suffisent pour vous donner une idée complète des enjeux du marché. Seuls des spécialistes sauront vous répondre sans détour et fidèlement. Car investir est un enjeu qu’il ne faut pas prendre à la légère.

(Je vous communiquerais quelques recommandations pour des institutions fiables, destinées à tous les budgets et reconnues, auprès desquelles vous pourrez vous rapprocher et évaluer comment elles pourraient vous être utiles).

Si vous avez choisi le ou les secteur(s) d’activité vers lesquels vous souhaitez vous orienter, que ce soit l’industrie, les services, l’agriculture, le commerce ou les technologies d’Information et de Communication (TIC), vous saurez très vite comment orienter votre projet et votre métier.

Avec les données que vous aurez récoltées, prenez le temps d’évaluer la santé de ces activités, sur toute une bonne partie de l’étendue du continent africain. En Afrique anglophone le potentiel est définitivement plus grand, vous vous en doutez. Restez ouvert aux opportunités qu’offrent aux moins 3 à 5 pays, en ciblant surtout ceux qui disposent d’un port autonome (Bénin, Togo, Nigéria, Sénégal, Côte d’Ivoire, Ghana, Afrique du Sud, Cameroun, Gabon, etc.).

Mais si vous êtes francophone, comme moi, il vous faudra être complètement bilingue, savoir développer rapidement un relationnel (même si vous ne connaissez personne au départ), être animé d’un esprit aventurier, être certain de vos compétences et ne pas avoir froid aux yeux. En somme, tout est possible si vous y croyez et que vous savez être méthodique!! CROYEZ-MOI !!!

LA PHASE DE CONCEPTION DE VOTRE PROJET

Mots_cle_s1. Élaborez votre plan de projet. Définissez vos objectifs, votre produit, votre cible et SURTOUT votre stratégie d’approche (opérationnelle, commerciale, marketing, communication).

1. Élaborez votre plan de projet. Définissez vos objectifs, votre produit, votre cible et SURTOUT votre stratégie d’approche (opérationnelle, commerciale, marketing, communication).

Après avoir répondu à toutes les problématiques viables de votre projet, il vous faut absolument construire votre plan de projet COMPLET, incluant la partie décisionnelle, qui est le Business Plan (ou Plan de financement) ! Il s’agira de votre FEUILLE DE ROUTE !

Ce plan saura répondre aux questions suivantes :

QUI fait QUEL PROJET ? POUR QUI ? POUR QUELS BESOINS ? OU ? QUAND ? DANS QUELLES CONDITIONS ? COMMENT ? AVEC QUEL BUDGET ? AVEC QUEL FINANCEMENT ? ET POUR QUEL NIVEAU DE RENTABILITÉ ?

ALORS ENCORE LA, PAS DE PANIQUE ! VOUS POUVEZ VOUS FAIRE AIDER.

2. Faites-vous aidez pour comblez vos lacunes.

Je sais, ça vous demande un minimum de budget. Mais entre perdre tout ce que vous avez investi et prendre les précautions pour être sûr de rentabiliser, je crois que le choix est fait.

Pas besoin de faire appel à de grands cabinets qui vous factureront certainement plus leur notoriété, leurs charges d’exploitation, que leur simple apport de compétence, ou qui manquent de proximité avec le client.

Si vous êtes particulier, indépendant, petit, moyen ou grand entrepreneur, vous avez des consultants, spécialistes, hautement qualifiés et expérimentés, travaillant en indépendants, ne traînant pas toute une logistique coûteuse derrière leur prestation et qui sauront vous convaincre de leurs compétences. Prenez d’ailleurs toujours le temps d’évaluer leur expertise et expérience. Et d’ailleurs choisissez un acteur local, une aide sur le terrain qui maîtrise son environnement.

Quelques recommandations, plus bas, pour vous aider et vous orienter.

LA PHASE D’AJUSTEMENT DE VOTRE PROJET

1. Prenez le temps de revoir et d’ajuster votre projet

Ah oui ! Ne vous trompez pas, même après avoir rédigé votre projet, VOUS N’ETES PAS ENCORE PRÊT ! Il faut prendre le temps de le PEAUFINER, DE L’AJUSTER, DE BIEN LE MÛRIR en re-méditant sur les détails. On peut souvent avoir oublié quelque chose.

Pour un début, apprenez à minimiser le risque. Votre projet aura le temps d’évoluer pendant le développement des activités. Alors parfois, même si votre projet de départ semble ne pas coller avec la dynamique de marché, parce que vous avez évalué trop de risques, n’hésitez pas à revoir vos idées avec un peu plus de recul. Simplifiez et adaptez, avec quelques touches d’innovations qui vous donnent une longueur d’avance sur vos potentiels et futurs concurrents.

On transpose trop facilement des projets qui ont marché en Europe ou aux Etats-Unis, vers l’Afrique. Il faut pourtant savoir les tropicaliser et s’en tenir avant tout au contexte, car c’est ce dernier qui favorise ou non un projet.

Aussi, souvenez-vous qu’il faut savoir pallier à certaines problématiques liées à l’exploitation de vos activités, à savoir, l’ELECTRICTE, l’EAU et INTERNET. Intégrez TOUJOURS dans votre budget une « issue de secours », que ce soit un groupe électrogène, un régulateur de tension, une batterie rechargeable, l’énergie solaire, un suppresseur ou une clé internet mobile au cas où votre connexion ADSL ou WIFI se retrouverait en panne.

Eh oui l’Afrique est le continent du PLAN B.

2. Retardez l’enregistrement de votre entreprise jusqu’au démarrage effectif de vos activités et dans l’idéal avec votre premier client en poche.

Parce qu’on revient parfois d’un pays où tout est bien ordonné et à sa place, ou qu’on veut simplement bien faire les choses, ce qui est totalement compréhensible et tout à votre honneur, on se presse dans la paperasserie et les procédures administratives, en même temps que l’élaboration du projet ! ERREUR

D’abord, il faut vous avouer qu’au niveau de certaines normes administratives, l’Afrique a encore du chemin à faire. Alors comment pallier à ce problème et même pourquoi pas en profiter ?

Personne ne vous en voudra pour ça, sauf si vous êtes têtus. Alors là c’est plus une question de goûts et de couleurs ! ARRÊTEZ TOUT DE SUITE, JE NE VEUX PAS FAIRE DE VOUS UN/UNE HORS LA LOI !!

Ne soyez juste pas trop exigeant avec vous-même ! En réalité, ENREGISTRER VOTRE ENTREPRISE N’EST PAS LA PRIORITÉ, du moins tant que vous n’aurez pas défini tous les contours de votre projet, que vous ne l’aurez pas expérimenté, où que vous n’aurez pas encore senti le besoin se dessiner réellement.

Par contre, s’il vous arrive de devoir dealer avec un gros client, il est indispensable, seulement après signature d’un protocole d’accord, et j’insiste bien pour vous garantir le contrat, de créer votre entreprise et de demander un numéro IFU, car ces éléments deviennent indispensables dans ce genre de cas. Même si vous devez les fournir plus tard. Mais en 72H à 1 semaine maximum, votre entreprise est enregistrée! NO WAHALA !

L’informel peut être une option que l’on sait prendre avec des pincettes, lors un démarrage d’activité, mais elle doit rester PROVISOIRE. Je dis ça, je dis rien ! Mais CHUT restons discrets…

3. Minimiser vos charges d’exploitation les trois (3) premières années pour vous assurer de rapidement couvrir votre retour sur investissement et vos charges annuelles.

Le démarrage n’est jamais facile et c’est un sacrifice énorme ! Entendez le bien !! Recruter est une forme de risque, car vous vous engagez à payer un salaire, former, jouer à la police, déléguer votre pouvoir ou même donner votre confiance ! Trop de risques en même temps. Même avec le démarrage de vos activités, prenez le recul nécessaire !

N’oubliez pas cette phrase : SANS CLIENT VOTRE ENTREPRISE N’EXISTE PAS ! Alors si vous avez seulement deux (2) clients réguliers et d’autres clients au compte goutte, laisser le temps de vous habituer et de vous insérer au marché.

4. Assurez-vous de relancer votre réseau, amis, connaissances, LinkedIn : TOUT EST BON A PRENDRE

Si vous ne connaissez personne, eh bien c’est le bon moment pour vous surpasser !

Entourez vous stratégiquement ! Sortez ! Rencontrer des gens ! Glissez votre carte de visite ! Du moins, jetez la première perche ! Essayez de vous rapprocher le plus possible de votre clientèle cible !

Les premières étapes de prospection, qui consistent à en savoir plus sur vos clients potentiels avant d’être sûr d’avoir les arguments pour les convaincre, sont indispensables, même avec une bonne communication autour de votre projet ! Tout ça fait partie de votre stratégie d’approche. Sachez donc séduire avec les mots qu’il faut, mais surtout ECOUTEZ les besoins de vos clients, pour savoir être au bon endroit, au bon moment.

BON VOUS POUVEZ DÉJÀ SOUFFLEZ ET PRENDRE UNE PAUSE !

Pause!

JE SAIS CA FAIT BEAUCOUP D’UN COUP !

MAIS JE SUIS CERTAINE QUE VOUS VOUDREZ EN REDEMANDER ENCORE AVEC CE QUI VA SUIVRE !

ON CONTINUE ?

ET C’EST REPARTI…

LA PHASE DE FINANCEMENT DU PROJET

Ah ben oui !! Vous n’allez quand même pas faire tout ça sans argent ? J’avoue, ce n’est pas la partie la plus simple. C’est même la partie la plus sensible!

Alors plusieurs options s’offrent à vous :
1. L’AUTOFINANCEMENT. Merci les PETITES ECONOMIES !

Je pense que c’est d’autant plus la meilleure option ! Alors si vous avez pris le temps de mettre de l’argent de côté, utilisez le sans réserves pour financer votre projet. Libre à vous de savoir l’optimiser et d’y associer vos priorités.

2. Si vous êtes limités, ce qui arrive dans la plupart des cas, la seule option qui s’offre à vous c’est devoir EMPRUNTER !

Pour trouver le meilleur compromis, il faut d’abord privilégier : le taux de remboursement (fixe de préférence) ; mais également la durée de remboursement, car si vous devez vous serrer la ceinture, autant que ce soit pendant le moins de temps possible.

Aussi dans ce cas, il faudra mettre en garantie un bien personnel : une voiture, un terrain, une maison… selon le montant à emprunter. A vous de faire votre choix.

8661000014_715a3135e5_o3. Cette dernière option, c’est dans le cas où vous croyez au « PARI GAGNANT ».

Si vous êtes hyper chanceux ou chanceuse, vous pouvez tomber sur un « bon samaritain » qui croit en vous et qui a envie d’investir en vous ! Le TOP me diriez-vous ?

Alors, soit vous passez par le FINANCEMENT PARTICIPATIF, et dans ce cas vous avez une multitude de bons samaritains prêts à vous soutenir. Mais, il vous faudra trouver les meilleurs arguments pour convaincre et même devoir communiquer pour mobiliser le maximum d’attention autour de votre projet.

Ou vous avez un parent proche, un ami ou une connaissance, PRÊT A VOUS FINANCER. Dans les deux cas vous êtes assurément gagnants !!

Vous pouvez aussi vous pencher sur l’idée de solliciter un BUSINESS ANGEL. Mais, c’est une option davantage réalisable dans les pays anglophones (Nigeria, Afrique du Sud, Kenya, etc.), et très impopulaire encore en Afrique francophone.

ALORS A VOUS DE FAIRE VOTRE CHOIX MAINTENANT !

LA PHASE D’IMPLÉMENTATION DU PROJET

NOUS Y VOICI ! ENFIN !

Tout d’abord, je dois vous annoncer que VOUS DÉMÉNAGEZ !!

IS_130509_xy20q_boites-demenagement_sn635

AH VOUS NE VOUS ATTENDIEZ PAS ?

Alors RALENTISSEZ et quand vous serez prêts à boucler vos valises, on en reparle.

Il vous faut absolument un pied à terre dans le pays de destination auprès duquel vous aurez choisi d’implémenter votre projet. Vous n’allez quand même pas prendre le risque de confier votre business à une tierce personne ? Vous devriez vous informer auprès de ceux qui ont déjà pris le risque de le faire et je suis sure que vous comprendriez tout de suite de quoi je parle!

Donc, si vous vous décidez, vous pouvez déjà commencer à prendre des notes sur ce qui va suivre :

1. Commencez par travailler depuis chez vous !

Evitez d’alourdir les charges entre deux (2) loyers, deux (2) factures d’électricité et d’eau.

Un bureau de 20 m², c’est suffisant pour démarrer une affaire. Sauf si vous initiez un projet d’agriculture, dans ce cas, vous serez plus sur le terrain qu’entre quatre murs. Ou si vous faites de l’industrie, alors le plus important c’est d’avoir en plus un local pour installer vos machines.

Comme je vous l’avais dit plus haut : IL FAUT MINIMISER LE RISQUE ! Il faut du temps pour pouvoir s’implémenter sur un nouveau marché, donc ne prenez pas trop d’engagements dès le début !

Si vous avez réussi à avoir un terrain à vous (héritage ou bonne affaire de quelques millions), sur lequel vous pouvez construire progressivement, ne vous souciez pas tout de suite qu’il soit en centre ville ou pas, ou même tout équipé à la « Apple Store ». RÉUSSIR A RÉDUIRE LES CHARGES C’EST L’OBJECTIF. Le reste viendra avec le temps.

2. Ne recrutez pas tout de suite, ou du moins, strictement le minimum requis en personnel.

Centralisez le pouvoir à votre niveau afin que vous puissiez tout maîtriser et prendre le temps de vous sentir en confiance !!Au début ça va certainement être épuisant, mais ça en vaut bien la peine !

Prenez à la rigueur un assistant ou une assistante pour vous. Mais préférez sous-traiter qu’embaucher tout de suite. Ça vous évitera toutes les charges qui vont avec.

3. Sachez prendre le temps de développer votre relationnel

Sortez, Echangez, Initiez des rencontres et n’hésitez pas à épuiser votre carte de visite.

Vous êtes en pleine phase de prospection, alors IL FAUT CONVAINCRE. Vous pouvez aussi vous rapprocher des apporteurs d’affaires, ou de personnes influentes, qui seront prêts à vous recommander et à vous proposer des opportunités, en contrepartie d’un petit pourcentage. Dans ce cas, il vous faudra d’ailleurs bien négocier.

4. Enfin, LANCEZ-VOUS !

Vous avez un premier client ? Gardez-le comme la prunelle de vos yeux ! Développez votre relationnel client et soyez disponible pour lui. Sachez communiquer et établir un suivi pour qu’il se sente considéré…. Pour le reste, à vous de jouer…

CONVAINCRE, FIDÉLISER, INNOVER, COMMUNIQUER STRATÉGIQUEMENT, ORGANISER

Devront être vos mots d’ordre pour réussir et vous maintenir sur le marché.

DERNIÈRES ANECDOTES

  • Demandez et Garder toujours vos factures liées aux dépenses réalisées dans le cadre d’élaboration de votre projet : prestataires, dîners professionnels, voyages d’affaires… Vous pourrez alors contrôler et évaluer réellement combien vous a coûté l’élaboration de votre projet et l’inclure dans le coût global pour penser ensuite à vos objectifs de rendement ! Car l’essentiel est de RENTABILISER vos investissements aussi minimes soient-ils.
  • Établissez toujours un contrat avec vos prestataires, petits ou gros ! Ça vous protège et ça engage votre prestataire envers le service qu’il doit vous fournir ! Vous avez des tonnes de modèles en ligne sur le web. Un problème peut toujours arriver, mais restez vigilants et vérifiez toujours la fiabilité de ses activités.
  • Soyez organisé et développez des outils de gestion : Agenda, Planning, Mails, Chronogramme, Programme d’activités, etc. Tout est utile pour vous aider à améliorer votre productivité.
  • Communiquez et soyez clairs pendant vos échanges et sur vos prises de position. Gardez toujours une trace de vos échanges, surtout si à l’issue, des décisions importantes ont été prises.

QUELQUES ADRESSES :

**Besoin d’une Agence de Conseil et d’assistance pour vos projets en Afrique ?

Vous ne rêvez pas, ça existe ! Contactez KODJI Agency qui vous garantit des intermédiaires de confiance pour organiser, sécuriser et concrétiser vos projets en France, Côte d’Ivoire et au Bénin

Pour découvrir leurs prestations et les contacter : http://kodji.com ou par mail à info@kodji.com

**Besoin d’un bureau d’études Marketing pour vos enquêtes terrain sur le marché béninois?

TINCY GROUPE est la meilleure solution! Une vraie « success story » piloté par la main de maître de Monsieur ADJAGBONI.

Pour découvrir leurs services, visitez le site : http://www.tincygroupebenin.com ou contactez les par mail à info@tincygroupebenin.com ou au +(229)97979555

**Besoin d’une connexion internet, si vous êtes au Bénin?

ISOCEL, leader de la fourniture d’accès internet, pourra vous satisfaire entièrement. Des prix à la hauteur de la qualité de ses services.

Pour connaître leurs offres, visitez le site web : www.isoceltelecom.com ou contactez la hotline au 80 700 700 ou par mail à info@isoceltelecom.com

**Besoin d’un prestataire en Stratégie digitale et en Développement d’applications mobiles

RIGHTCOMTECH est la solution qu’il vous faut.Pour découvrir toutes les prestations, visitez le site http://rightcomtech.com/ ou contactez par mail support@rightcomtech.com
**Besoin de graphistes ou webmasters freelance basés au Bénin ?

Contactez le COLLECTIF CRÉATIFS DU BÉNIN par mail: contact@collectifcreatifsbenin.com. Ils pourront répondre à votre demande où que vous soyez et vous recommander le meilleur profil en fonction de vos attentes.

9782336304656f

Je vous recommande aussi « ENTREPRENDRE EN AFRIQUE – Les clefs de la réussite  » écrit par Ibrahima Théo Lam et à lire ABSOLUMENT.

Ce livre a pour objectif de conduire le lecteur dans une réflexion sur le profil du candidat à la création de richesses. Il présente le parcours de jeunes entrepreneurs du continent, diplômés ou autodidactes. A travers le cas particulier du Sénégal, il donne un aperçu des dispositifs d’aide à la création d’entreprise accessibles aux jeunes.

MERCI QUI ?

Vous pouvez toujours laisser vos commentaires ou m’écrire directement par mail à tania.okanla@gmail.com, si vous avez des questions ou suggestions. Je suis totalement ouverte.

Merci de me suivre également sur Twitter @African_Amazone

5 réflexions sur “Réussir son projet d’entrepreneuriat en Afrique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s